Top Salopes

Elles s'imposent comme les plus coquines et elles le méritent bien…

  • Publié il y a 5 jours
  • 37.024 lecteurs

Rencontrer une salope ?

Salut les dragueurs et les queutards
Je te souhaite la bienvenue sur le site de rencontre et de plans cul le plus connu au monde. Ne te pose plus de question, car si tu veux faire la rencontre d'une salope tu es au bon endroit. Depuis la naissance du site en 2001, sur les 857.985 hommes qui se sont inscrits pour trouver un plan baise, seul un d'entre eux n'a pas pu concrétiser sa rencontre, malgré tout nos efforts. A notre décharge, nous dirons que les dés étaient pipés d'avance, vu que ce monsieur était châtré. Bien sûr vous demandez comment tout cela est possible. La réponse est d'une simplicité enfantine : le site est gratuit. Il suffit de s'inscrire pour commencer à tchater avec les salopes que vous allez baiser. Et si vous êtes sûr de les sauter c'est parce qu'elles sont carrément en manque de sexe, sinon elles n'auraient aucune raison de s'inscrire ici. Logique non ? Et pourtant nous sommes les seuls à proposer un tel service avec 99,9999 % de réussite …
Le seul risque que tu puisses prendre dans ce genre de scénario c'est de rencontrer des filles un peu trop axées sur le sexe anal du genre à te demander de les enculer dès le matin. J'ai connu un fille son truc à elle c'était de boire mon sperme. C'est excitant au début mais quand elle se met à râler parce que tes couilles sont vides alors qu'elle t'as déjà purgé les boules 5 fois dans le journée, il faut gérer !!

Maintenant c'est à toi de jouer. Pourquoi ne pas faire un test UNE VRAIE JEUNE SALOPE ?
Il suffit de remplir ce formulaire et de se laisser guider :


Jeune et jolie salope

Myriam est une des jeunes et jolies salopes à découvrir !! :
Clique ici pour contacter Myriam, 18 ans

Pourquoi les salopes ont-elles tant de succÈS AUPRÈS DES HOMMES ?

Naturellement, quitte à faire des rencontres sans tabous, autant viser un SALOPE, sans quoi le sexe n'aurait pas beaucoup de sens. A tout bien tout honneur, voilà ce que dit le dico du sexe : il s'agit d'une femme méprisable (sic), une garce sans scrupules, une chienne aguérrie, aux mœurs corrompues et immoraux, prête à tout pour réussir et obtenir ce qu'elle veut, avec, en général, une connotation sexuelle.
Se dit aussi d'un homme dans certaines situations : ce mec est un enculé, une salope, qui me la mise profond et sans vaseline (c.a.d. : cet enflure m'a arnaqué de 10.000 balles !).
dans le milieu gay, se faire traiter de salope n'a rien de péjoratif, au contraire.
La salope, ce terme qui vous émoustille, car c'est le genre de meuf qui vous fait bander, mérite quelques explications.

Une salope, c'est quoi ?

Commençons par la salope, celle qui aime le sexe et qui l'assume entièrement répétant à l'envie qu'elle aime jouir, et avec tous ses orifices tant qu'à faire. Le genre de fille à se montrer nue en train de se branler devant son tchat coquin gratuit quitte à se faire sauter rapidement après. A tort on parle de partenaire soumise, salace ou lubrique. Même si ce mot peut être employé de façon ludique et croustillante dans de nombreuses pratiques sexuelles, telles qu’on peut les trouver dans les milieux sado-masochistes, échangistes, libertins ou homosexuels, on l'emploit également chez monsieur et madame tout le monde. L'usage peut-être aussi affectueux et romantique : je t'aime, tu es ma gentille petite salope (petite cochonne est pas mal aussi).
On a aussi l'habitude d'y accoler de nombreux adjectifs histoire de colorer certaines particularités de votre partenaire. Grosse salope, petite salope, bonne salope, je vais baiser ton cul de salope etc.

Et la bourgeoise ? Peut-elle être une salope nue ?

Oh la, pas de sectarisme, même la Versaillaise de base peut y avoir droit avant d'aller à la messe. Cette femme peut aussi s'encanailler dans le secret en découvrant que des petites insultes l'excitent (même en allant à confesse). Elle se surprendra à murmurer à l'oreille de Louis (son mari, pas son amant, pas de ça chez nous) : "prends-moi comme une salope". Tout tourneboulé le Louis que le voilà qui se met à turbiner sa bourgeoise à grand coup de pilon; et la Ludivine se met à couiner sans retenu et dans un cri sauvage lui balance : "vas-y maintenant, encule-moi comme une salope". Oubliés les sermons dominicaux et les Ave-Maria !

Vous le voyez, la salope n'a pas de frontière, l'essentiel est de grimper aux rideaux et monter au ciel.

Pour finir et pour la beautée de la langue, voici quelques synonymes qui montrent que la salope peut se décliner à toutes les sauces : biatch (dans le Sud), chagasse (vulgos), chienne (pour celles qui baisent comme des bêtes), dévergondée (jouissif), traînée (ouvrier), pute (fantasme), etc.